http://balkanikum.vefblog.net/

  VEF Blog

Balkanikum

posté le 23-04-2016 à 21:29:27



 

Serbie : Rachat des aciéries de Smederovo par les Chinois.

 

Le contrat de vente des aciéries de Smederovo à la société chinoise Hebei Iron and Steel a été signé aujourd'hui [18 avril 2016] par le ministre de l'agriculture de Serbie, Zeljko Sertic, et le président de Hebei Iron and Steel, Ju Jong.

L'entreprise chinoise est la seule à avoir offert une offre de rachat des aciéries (pour le prix de 46 millions d'euros), une offre acceptée par le gouvernement serbe le 5 avril.

L'entreprise prévoit d'investir dans les aciéries 300 millions d'euros, d'atteindre une production maximale de 2,1 millions de tonnes et de maintenir la totalité des 5.050 travailleurs.

La signature du contrat de vente s'est déroulée dans l'usine en présence du Premier ministre de Serbie, Aleksandar Vucic, des ministres du gouvernement serbe, du président de la Republika Srpska, Milorad Dodik, et des représentants du corps diplomatique. La présidente des employés de l'aciérie a souhaité la bienvenue au nouveau patron de l'usine.

Le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic a déclaré que l'entreprise chinoise finalisera l'acquisition des aciéries de Smederovo en juin, lorsque le président chinois Xi Jinping effectuera un déplacement en Serbie.

[…]

 

Source : ekapija.com, le 18 avril 2016.


 


 
 
posté le 19-04-2016 à 20:14:48



 

 

 

Transparency International retire sa licence à sa section croate.

 

 

 

 

Dans une lettre du secrétariat de Transparency International basé à Berlin, Transparency International Croatie est informée du retrait de licence pour ne pas avoir rempli les conditions minimales régissant l'organisation.

 

Transparency International Croatie a rétorqué que cette décision se fonde sur des “diffamations faites par des informateurs secrets en Croatie, sur des procédés irresponsables d'individus au sein du secrétariat central et sans prendre en considération les faits ni inclure la section”.

 

C'est ainsi que Transparency en est arrivé à accuser Transparency d'opacité !

 

Transparency International Croatie indique qu'on lui reproche principalement les points suivants : instabilité financière, manque de collaboration avec d'autres organisations de la société civile rassemblée autour de la Plateforme 112*, mais aussi le fait qu'elle mène ses activités en recourant au volontariat sans rétribution financière.

 

La section croate affirme être dévouée à sa mission et se défend que “dans la situation actuelle dans laquelle se trouve la Croatie, nous estimons qu'il est déplacé, inutile et malhonnête de dépenser de l'argent public dans un travail professionnel au seins d'associations qui s'occupent de la démocratisation de la société car ainsi on réduit le rôle que devraient assumer les citoyens actifs”.

 

Si la section admet le volontariat elle demande en revanche à être jugée sur son professionnalisme et elle réclame de définir les faits à l'aide d'une nouvelle procédure transparente. Davorka Budimir, la présidente de Transparency International annonce que la section croate continuera malgré tout ses activités.

 

 

Source : 

http://h-alter.org/vijesti/hrvatskoj-podruznici-transparency-internationala-netransparentno-ukinuta-licenca 

 

 

 

 

* Sachant qu'un des reproches formulés par le secrétariat central est le manque de collaboration avec la Plateforme 112, on peut présumer que Transparency International Croatie n'était plus assez docile au sein de la pieuvre Soros.

 

On peut aussi lire une phrase indicative sur le site de Transparency International Croatie qui se défend ainsi : "Etant donné que la corruption n'est ni de gauche ni de droite et dépasse les points de vue idéologiques que nos membres et volontaires pourraient avoir, nous ne succomberons jamais aux pressions que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de la Croatie."

 

 

Since corruption is neither left wing nor right wing and is above any ideological views that our members, volunteers and supporters may hold, we will never succumb to political pressure either from within or outside of Croatia. 

 

Source : 

http://www.transparency.hr/en/article/decision-on-disaccreditation-of-transparency-international-croatia-rendered-in-a-non-transparent-procedure/415 

 

 

 

A propos de Transparency International : Le lien historique entre l'association et le gouvernement américain est illustré par le fait que le fondateur de l'association, Peter Eigen, est un ancien directeur de la Banque mondiale, organisation dont le président est désigné par le gouvernement américain, et dont le siège est situé à Washington.

Le conseil de direction actuel de la section américaine de l'association compte divers représentants de multinationales (Gillette, Fairfax group,...) à côté de représentants des universités et d'autres organismes. Dans le conseil consultatif, on trouve, entre autres, deux anciens membres de la NED, un de la Banque mondiale, un membre actif de l'Institut Peterson et deux du Carnegie Endowment for International Peace, organisation non-gouvernementale vouée à promouvoir les États-Unis et favoriser leur engagement sur la scène internationale.

Selon Bernard Carayon, « l'ONG n'est une organisation indépendante ni financièrement ni culturellement ». Son existence doit en effet beaucoup à des fondations et des multinationales anglo-saxonnes, ainsi que des institutions gouvernementales américaines.

 

Source : wikipedia

 

 

 


 
 
posté le 18-04-2016 à 22:58:11



 

Nuit debout” reçoit reçoit quelques échos en Croatie au sein d'une extrême-gauche qui dort sur ses maigres lauriers.

 

*** 

 

Ce qui a commencé en Egypte, en Espagne et en Grèce en 2011 pour se poursuivre aux Etats-Unis et refaire surface en Turquie et en Bosnie-Herzégovine, fleurit maintenant dans les rues françaises. On reparle de “démocratie réelle”, on débat dans des plémums et dans des groupes de travail. Le mouvement estudiantin de la Faculté de philosophie, récemment réactivé, avait été organisé de la même façon, utilisant la même terminologie (“groupe de travail”), et c'est de façon très semblable (par “groupes de travail” et suivant un mode d'organisation et de décision par démocratie directe) qu'est organisé le Front des Travailleurs, lequel est partiellement issu du mouvement estudiantin et des blocages en 2009.

 

Ono što je započelo u Egiptu, Španjolskoj i Grčkoj 2011, nastavilo se u SAD-u, kasnije se javilo u Turskoj i BiH, sada cvjeta na ulicama Francuske. Opet se govori o "pravoj demokraciji", diskutira se na plenumima i radi u radnim grupama. Na isti način, čak uz istu terminologiju ("radne grupe"), organiziran i je studentski pokret Filozofskog fakulteta, koji je nedavno opet uskrsao, a vrlo slično je (također s "radnim grupama" i direktnodemokratskim ustrojem i odlučivanjem) organizirana i Radnička fronta, koja svoje izvorište dijelom ima i u studentskom pokretu i blokadama iz 2009.

 

Source : 

https://www.facebook.com/Radnicka.Fronta/?fref=ts 

 

 

***

 

Remarque personnelle :  En Croatie le mouvement estudiantin de 2009 a disparu sans laisser de résultat tangible autre que le Front des travailleurs qui est surtout remarquable par son inaction. En Bosnie-Herzégovine c'est encore pire puisque les plénums de citoyens ont été récupérés et encouragés par les ONG et les ambassades occidentales qui ont ainsi fini par étouffer la révolte initiale de manière plus efficace que ne l'aurait fait une colonne de chars. 

 


 
 
posté le 16-04-2016 à 22:44:30


La Hongrie émet des obligations d'Etat en yuans chinois





La Hongrie a émis pour un milliard de yuans (155 millions de dollars) d'obligations d'État sur le marché chinois, a fait savoir jeudi le ministre hongrois de l'Économie nationale, Mihaly Varga.

 

La Hongrie est le premier pays d'Europe du Centre ou de l'Est à émettre des obligations d'État en yuans, a déclaré M. Varga, ajoutant qu'il s'agissait également de la première offre publique importante en yuans depuis la création du marché de Chine en début de cette année.

Le centre de gestion de la dette du gouvernement hongrois a émis ces obligations en yuans dans le cadre d'un accord d'échange (swap) remplaçant des instruments de dette similaires libellés en euros.

Ces obligations expireront dans trois ans et sont porteurs d'intérêts à un taux de 6,25 %.

Cette émission a été sursouscrite de plus de 100%, a rapporté M. Varga. Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la stratégie de gestion de la dette du gouvernement hongrois visant à réduire le taux d'intérêt de sa dette ainsi que la proportion de sa dette libellée en devises étrangères.

La part de la dette hongroise libellée en devises étrangères a reculé de 52 % en 2011 à 35 % en 2015, et la nouvelle émission d'obligations en yuans couvrira une partie de la dette arrivant à expiration cette année, a expliqué M. Varga.

M. Varga a également souligné que cet accord était conforme à la politique d'ouverture à l'est de la Hongrie et qu'il contribuerait à renforcer les liens entre la Hongrie et la Chine.




Source : french.xinhuanet.com, le 14 avril 2016.



 


 
 
posté le 16-04-2016 à 15:41:52



Zagreb contrôle-t-il encore la situation dans les territoires de l'est ? Rien n'est moins sûr.
 
 
*** 
 
 
 
 

Exode des Slavons

 

De nombreux Slavons en quête d'un travail et d'une meilleure vie quittent de plus en plus la Croatie mais cette fois la situation s'aggrave et il s'avère que chaque jour des autobus remplis de jeunes et de familles slavonnes partent pour l'Allemagne.

Les gares de bus sont de plus en plus bondées. D'après le site Soundset.hr, les sociétés de transport par bus ont dû introduire des trajets quotidiens vers l'Allemagne parce que la demande d'allers simples est réellement élevée. 

La demande pour les trajets est en hausse, c'est pourquoi nous avons dû introduire des lignes journalières pour l'Allemagne. Hélas, la grosse majorité achète des allers simples. C'est terrible. Il ne s'agit pas que de notre société de transport. Il est question d'une “massive fuite des cerveaux”, déclare une source au sein d'une société de transport en bus.

Intérêt accru pour l'apprentissage des langues étrangères

Si vous voulez travailler et gagner votre vie à l´étranger vous devez notamment connaître les langues étrangères. C'est ainsi qu'au fil des ans la demande pour des cours de langue étrangère s'intensifie, en premier lieu l'allemand et l'anglais.

Sanja Cop, directrice de l'Université populaire Libar à Slavonski Brod, est hérissée par le fait que dans 90% des cas il s'agit d'apprendre les langues en vue de quitter la Croatie.

Sur 100% de nos élèves, je n'exagerai pas si je dis qu'au moins 80% ont appris l'allemand. Nous avons l'habitude de demander aux gens pourquoi ils partent à des fins d'enquête ou de sondage. La réponse qui revient le plus souvent est celle de l'émigration en territoire germanophone. Ces dernières années les inscriptions pour l'apprentissage de l'anglais ont quelque peu progressé en vue de s'expatrier en Irlande”, déclare Cop. 

 

Les diplômés prennent la poudre d'escampette

Presque 60% des jeunes médecins agés de 40 ans songent sérieusement à quitter la Croatie, plus de mille ont déjà rempli tous les documents requis pour le dèpart. Plus de 90% des médecins en Croatie s'estiment en situation d'infériorité par rapport à leurs collègues de l'Union européenne et plus de la moitié (59%) songent sérieusement à s'expatrier, indique une enquête. Seul un dixième des médecins (11%) refuserait une offre de travail à l'étranger et resterait en Croatie, les motifs familiaux sont les plus souvent invoqués.

 

[...]

  

Source : index.hr, le 15 avril 2016.


 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article